Génie Végétal : Maîtrise d’Oeuvre en restauration de milieux naturels   Mise à jour récente !


Le Génie Végétal, notion développée par Léonard de Vinci, est une activité centrale de OXAO. Pourquoi ? Parce qu’elle est le but final de son existence : celle de restaurer les milieux naturels pour remettre la Nature dans le cours duquel nous l’avons déviée.

La Maitrise d’œuvre en Génie Végétal : le Génie Civil à l’envers

Construire et stabiliser avec du végétal uniquement, c’est possible ! Et depuis longtemps. Les Romains utilisaient des techniques de génie végétal.

Les systèmes racinaires des plantes varient en fonction des espèces et nous sélectionnons ces espèces en fonction de leur propriété pour stabiliser des berges. Cela permet de recréer des méandres dans des cours d’eau souvent canalisés et qui n’ont plus de valeur écologique…

 

 

Des chantiers esthétiques à première vue…surtout favorable à l’écologie « en profondeur »

aucune fonction écologique

Avant 🙁

L’intérêt du Génie Végétal est… que ça renature ! Il n’y a que du vert dans ces ouvrages qui donnent une vraie bouffée d’oxygène (au propre comme au figuré). Et qui dit renaturation dit qualité de vie, dans un monde où 60% de la biodiversité a disparu en l’espace de 40 ans.

Après 🙂

Surtout, le Génie Végétal se détache du simple paysagisme par les fondements en écologie qui le caractérisent : le but est de recréer des fonctions dans les écosystèmes comme l’écoulement des eaux, la biodiversité du sol, la connectivité entre plusieurs milieux… et donne ainsi sa première valeur au Génie Végétal : celle de restaurer les écosystèmes.

 

 

 

 

 

Encore après 😀

En agissant pour l’écologie « invisible » des sols, OXAO recrée donc des cadres de vie « visiblement » plus agréables. Encore du gagnant-gagnant ? Possible…